Rechercher
  • Art Roomer

Le shooting est compromis ? Vite, un plan B



C'est la tuile, la faute à pas de chance, la scoumoune. C'est tout ça à la fois et c'est presque la fin du monde parce que le shooting prévu dans deux jours risque de tomber à l'eau. Pas de chance, vous aviez mis un an à convaincre votre nouveau client de vous faire confiance, et tel que c'est parti, la collaboration va s’arrêter là. Vous ne serez pas payé, vous risquez d'être grillé, c’est donc un retour annoncé à la case départ.


Mais pourquoi diable un shooting tomberait-il à l'eau au dernier moment ? Parce que tout a beau être prêt, votre modèle va se casser la jambe aujourd'hui. Parce que vous avez tout prévu, mais le restaurant dans lequel vous devez shooter va brûler cette nuit. Parce que la voiture que vous utiliserez pour vous rendre sur place fonctionnait bien et pourtant, pourtant... allez stop, on arrête là ! On peut prolonger la liste indéfiniment mais, en fin de compte, ce n'est rien d'autre que la loi de Murphy qui pointe son nez. Et qu'a dit l'éminent ingénieur Edward Murphy pour laisser sa trace dans le monde moderne ? Pas grand-chose si ce n'est que "*tout ce qui est susceptible d'aller mal, ira mal*" ou dit autrement, un jour ça va tourner au vinaigre et c'est sur vous que ça va tomber. Un homme joyeux cet Edward, du genre à dire "Je vous avais prévenu".


Murphy, ce n’est peut-être pas de la science atomique, mais ça reste imparable, votre modèle s'est effectivement cassé la jambe et/ou le restaurant a effectivement brûlé. Le monde est injuste et c'est mal engagé, certes. Mais maintenant, on fait quoi ?


Pour commencer, on reste calme et on met en place un plan B.


1 - Votre modèle vous a lâché à la dernière minute


C’est une mauvaise nouvelle et les conséquences seront différentes en fonction de la personne qui avait choisi le modèle :


- C’est vous qui l’aviez choisi. Vous allez être pointé du doigt et pour éviter cela, vous devez régler le problème dans la journée.

- C’est votre client qui l’avait choisi. Il ne pourra pas vous blâmer… et pourtant la survie du décisionnaire malchanceux repose sur vous et si vous parvenez à l’aider, il vous sera éternellement reconnaissant. Pour être son bienfaiteur, vous devez trouver une solution dans les 24 heures.


24 heures ? Pour Jack Bauer, c’est difficile mais pas insurmontable. Pour commencer, on laisse sa liste d’agences de mannequins dans le tiroir. Elle ne vous servira pas, car à moins d’avoir un très bon ami chez eux, leur temps de réaction sera trop long et vous ne vous en sortirez pas à temps. À la place, prenez votre plus beau traitement de texte, préparez une annonce simple et précise qui commencera par "URGENT", puis postez-la sur Instagram et Facebook, dans cet ordre. Pourquoi mettre l’urgence en avant ? Pour attirer le regard et maximiser les chances que votre annonce soit partagée et lue par les bonnes personnes, ou par celles qui connaissent les bonnes personnes. Mais pas seulement, car qui dit "urgent" dit délai de réflexion court, choix limité et surtout délai de rétractation quasi inexistant. Pour ces raisons, votre annonce sera perçue par un modèle disponible comme une opportunité qu’il doit saisir, un jeu de hasard auquel il pensera avoir plus de chances de gagner que d’habitude.


Alors oui, vous allez recevoir des réponses, beaucoup trop, et des pas terribles. Cependant, il y a de très fortes chances pour qu’au milieu de toutes ces candidatures inadaptées s’en trouvent deux ou trois que vous pourrez proposer dans l’urgence et sans rougir à votre client.


2 -Votre lieu de shooting n’est plus disponible


Le restaurant art déco a brûlé pendant la nuit ? Oups, ça sent le roussi.

Il n’est évidemment pas question de faire le tour des agences immobilières, elles ne sont pas là pour ça. Frapper aux portes risque d’être chronophage et les chances de succès sont quasi nulles compte tenu du délai dont vous disposez. Passer des coups de fil ne vous aidera pas plus, car à moins d’un malentendu, on ne loue pas un lieu dans l’urgence à un inconnu à la suite d'un coup de fil.


Il vous reste Internet et la recherche de lieux ayant eux-mêmes passé des annonces indiquant qu’ils sont prêts à être loués pour des tournages ou des shootings. Certains seront hors de prix, d’autres seront abordables. Attendez-vous cependant à passer beaucoup de temps sur Google et préparez-vous à faire des allers et retours incessants entre tous les onglets que vous aurez ouverts.


Il existe cependant une autre solution, efficace, qui consiste à utiliser une plateforme de location en ligne qui vous permettra d’aller vite en vous montrant immédiatement quels lieux sont disponibles le jour où vous en avez besoin, à quels prix, dans quelles conditions, et surtout… un site internet qui vous permette de réserver en quelques clics le lieu que vous avez choisi sans avoir à demander de devis. C’est précisément la solution qu’Art Roomer vous propose alors venez nous rendre visite sur www.artroomer.com.


Si vous êtes propriétaire d’un restaurant, d’un atelier, de bureaux ou tout autre espace professionnel et que vous voulez un avis sur l’intérêt de les proposer à la location pour un shooting ou un tournage, contactez-nous, nous serons ravis d’en discuter avec vous !